Les traditions du mariage marocain /Les différentes étapes du mariage marocain
U3F1ZWV6ZTEwOTMyNDM2NTY5X0FjdGl2YXRpb24xMjM4NDk0MjU1NjA=
recent
أخبار ساخنة

Les traditions du mariage marocain /Les différentes étapes du mariage marocain

 





Caractérisé par les superbes tenues de la mariée, la féérie et le faste des cérémonies, le mariage marocain célèbre l’union d’un homme et d’une femme, dans le but de fonder une famille. Il est régi par des rituels de mariage, respectueux des traditions marocaines. Voici, en une page, l’essentiel à savoir sur ce mariage musulman.

 

 Sommaire

 

  1. 1 Qu’est ce qu’un mariage marocain ?
  2. 2 Les traditions du mariage marocain ?
  3. 3 Les différentes étapes du mariage marocain
  4. 3.1 Les fiançailles
  5. 3.2 La première cérémonie : l’Al kaghet
  6. 3.3 Les essayages chez la negafa
  7. 3.4 La cérémonie du hammam
  8. 3.5 La cérémonie du henné
  9. 3.6 Le jour J du mariage

 

 

Qu’est ce qu’un mariage marocain ?

Le mariage marocain consiste en une cérémonie nuptiale, célébrée selon des rites et des coutumes ancestrales, dans le respect des traditions marocaines. Comme le Maroc est un pays de traditions musulmanes, la célébration du mariage respecte également les préceptes de l’Islam. Ainsi, la jeune fiancée qui a su se préserver est honorée tout au long des différents rites nuptiaux qui peuvent se dérouler sur 3 jours voire une semaine, en fonction de la position sociale et de la richesse des familles dont sont issus les jeunes mariés.

 

Le mariage marocain qui se démarque par son faste, est étroitement lié aux traditions ancestrales qui mettent à l’honneur la beauté et la pureté de la future mariée ainsi que l’unité des deux familles s’unissant également par le biais du mariage des deux jeunes gens. Un mariage marocain peut être célébré sur les terres ancestrales, au Maroc, mais aussi à l’étranger, lorsque les deux futurs époux (ou l’un des deux), a une origine marocaine. En effet, malgré l’occidentalisation des mœurs, de nombreux jeunes gens de la diaspora marocaine continuent de marquer leur attachement aux traditions ancestrales, en continuant de célébrer leur mariage selon les traditions marocaines. Modernisé et organisé en un jour, le mariage marocain se célèbre par l’accomplissement de tous les rituels nuptiaux.

 

Les traditions du mariage marocain ?

La célébration du mariage marocain connaît de nombreuses variantes, du fait de la diversité des traditions, selon les régions ; cependant, le principe reste le même. Il est important que les étapes des cérémonies soient respectées, pour que le nouveau foyer, fondé par les jeunes mariés, soit sous de bon augure.

La tradition veut que la famille du futur marié demande la main de la future mariée, auprès de celle de la jeune fille, puis les deux familles entament un pourparler sur le montant de la dot de la mariée, de la date et du coût des cérémonies. Pendant les fiançailles, le futur époux offre à sa promise des bijoux et des vêtements somptueux. Le versement de la dot marque la fin des fiançailles et débute les festivités du mariage.

 

 

 

Il est de tradition que la mariée porte jusqu’à sept tenues différentes, représentant les sept régions du Maroc :

 

le caftan vert et or pour la cérémonie du henné,

la takchita blanche qui symbolise la pureté,

la fassiya de Fès,

la r’batia de Rabat, souvent de couleur bleue,

la sahraouia du Sahara marocain,

la soussia, tenue berbère de Souss,

le mejdoub, caftan doré et brodé,

ainsi que la robe blanche, portée lors du mariage civil.

Voilà pourquoi, il faut une negafa, voire une équipe de negafates, pour s’occuper des tenues de la mariée. Elles veillent également au respect des traditions, des us et coutumes.

 

Les différentes étapes du mariage marocain

La réussite du mariage marocain dépend de celle du déroulement des différentes étapes et rituels nuptiaux.

 

Les fiançailles

Les fiançailles, faisant partie intégrante des préparatifs du mariage marocain, débutent à partir du moment où les parents de la future ont donné leur consentement au mariage. Les fiançailles sont prononcées à la fin du pourparler entre les deux familles, au cours duquel sont fixés le montant de la dot et celui du budget alloué aux cérémonies de mariage. Pendant la période du khotba, qui prend fin au paiement de la dot de la mariée, le futur époux couvre de cadeaux, essentiellement des bijoux et des vêtements, sa future femme.

 

La première cérémonie : l’Al kaghet

L’Al kaghet désigne la cérémonie qui scelle la vie des futurs époux. En présence d’un comité restreint, constitué des plus proches parents, les fiancés signent le certificat de mariage, en présence d’un Adel ou Adoul, le notaire de droit musulman.

 

Les essayages chez la negafa

Rappelons que la mariée, la future reine de la soirée, le jour J, doit porter jusqu’à 7 tenues différentes, aussi somptueuses les unes que les autres ; elles doivent lui seoir à merveille. Voilà pourquoi les essayages des robes de la mariée chez la negafa est une des étapes incontournables des préparatifs du mariage marocain. Outre les tenues de la mariée, il faut aussi convenir de la décoration de la salle de fête : choisir le trône où seront assis les mariés, penser à l’amariya et aux tenues des porteurs, choisir les couleurs dominantes de la salle de fête…

 

La cérémonie du hammam

Quelques jours avant le jour J, la mariée, accompagnée des membres féminins de sa famille et éventuellement de ceux de sa future belle-famille, se rend au hammam pour la cérémonie du bain de lait. Il s’agit d’un rituel de purification de la future mariée, moment joyeux, célébré avec des chants et des danses traditionnels.

 

La cérémonie du henné

À la suite du bain de lait au hammam et toujours entourée de ses proches parentes : mères, tantes, cousines, amies proches, la mariée revêt le caftan vert et or, pour la cérémonie du henné. Durant ce rituel, on lui applique sur les mains et les pieds, des motifs de tatouage au henné, censés chasser le mauvais œil. Les motifs appliqués durant la cérémonie du henné, représentent la fertilité et le bonheur conjugal. À la fin de cette cérémonie, la fiancée passe du statut de jeune fille à celui d’une femme mariée. La cérémonie du henné, incontournable dans le mariage marocain, est généralement accompagnée d’un dîner pendant lequel la belle famille offre des cadeaux à la mariée : du sucre, du lait, des caftans, en sus des cadeaux du liste de mariage. C’est la hdiyya.

 

Le jour J du mariage

Après la cérémonie à la mairie, le véritable mariage marocain commence généralement en début de soirée, vers 21 h : on sert aux invités du thé à la menthe et de la pâtisserie. Puis, les mariés, portés chacun sur une amariya font leur première apparition. Pendant que la cérémonie du mariage bat son plein, grâce à un festin aux délices orientales, la mariée, supervisée par la negafa, s’éclipsera plusieurs fois pour changer de tenue. Après la cérémonie du mariage, les deux familles se réunissent chez les parents du marié et partagent un repas copieux. C’est le premier repas des jeunes mariés, en tant que Aariss et Aaroussa, mari et femme.

 

اخترنا لكم
الاسمبريد إلكترونيرسالة